« C’est le début d’une ère nouvelle »

Ainsi s’exprimait sœur Marie-Clarence dans Sister Act, acte 2.
Je sais, on aurait pu trouver meilleure référence pour une citation, mais elle a au moins le mérite de refléter à la perfection ce qui m’attend pour la suite.
Si vous êtes un habitué du Bocal, vous aurez bien sûr remarqué qu’il n’y avait eu aucune nouvelle publication depuis plusieurs mois. La faute revient en premier lieu à mon emploi du temps. En effet, depuis la rentrée scolaire, mon temps libre ne m’a globalement servi qu’à réussir, tant bien que mal, à ne pas accumuler trop de retard dans mon travail. La faute ensuite à la motivation. Non pas que le Bocal ne m’intéresse plus, mais cette année de travail intense m’aura au moins permis de revoir mes priorités, de prendre conscience de ce que je désirais vraiment — que ce soit au niveau des études, du boulot ou des loisirs.

Que s’est-il donc passé au cours de ces derniers mois ? Que va-t-il advenir du Bocal ?
Vous le saurez en regardant le prochain épisode dans quelques instants.

Depuis la rentrée…

Conservatoire, conservatoire, conservatoire. C’est ce qui rythme mon quotidien, ou plutôt… rythmait.
J’avais choisi de suivre plusieurs cours, tous très intéressants, mais dont la plupart étaient assez chronophages, si bien que je n’ai jamais aussi peu touché mon instrument que depuis que je fais autant de musique… un comble, en somme.
Comme cela ne collait absolument pas avec les objectifs que je m’étais fixés pour le piano, j’ai pris les mesures nécessaires pour remédier à tout cela.

Depuis le début de l’année — civile, cette fois-ci —, j’ai également obtenu un poste temporaire dans un centre culturel. J’y enseigne le piano et tout semble se passer pour le mieux.
J’ai également débuté une activité professionnelle sous le statut de l’auto-entrepreneur.
En bref, je n’ai pas le temps de m’ennuyer.

Que devient le Bocal ?

Le Bocal continuera d’être alimenté. En d’autres termes, il ne disparaîtra pas.
Cela dit, vous aurez pu constater que le design a été changé, que des pages et certains articles ont disparu. Désormais, je continuerai à y publier des articles de fond, mais il sera davantage axé sur mon travail, à l’instar d’un worklog. Il sera donc le complément direct de mon site personnel — vous trouverez un lien vers ce dernier dans le menu du haut.
L’artblog a quant à lui été supprimé pour la simple et bonne raison qu’il ne servait pas à grand-chose et que mes transcriptions pour piano ont été rapatriées sur le site principal.

Pour conclure

Désormais, je vais donc me concentrer davantage sur mes diverses activités musicales et sur mes deux principales passions que sont la langue française et l’animation, afin de pouvoir un jour en vivre totalement — enfin… on va essayer.

This entry was posted in , Le Bocal. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *